Accueil

Revision of Pycnandra subgenus Sebertia (Sapotaceae) and a generic key to the family in New Caledonia

Ulf SWENSON & Jérôme MUNZINGER

en Adansonia 32 (2) - Pages 239-249

Publié le 31 décembre 2010

Révision de Pycnandra sous-genre Sebertia (Sapotaceae) avec une clé générique pour la famille en Nouvelle-Calédonie

Le genre satellite Sebertia (Sapotaceae, Chrysophylloideae) de Nouvelle-Calédonie est reconnu ici comme Pycnandra sous-genre Sebertia, un groupe ne contenant que deux espèces. Pycnandra canaliculata est décrite et illustrée comme nouveauté de la partie sud de la Grande-Terre où elle croît en maquis et en forêt humide sur terrain ultramafique, souvent le long des cours d’eau. Cette espèce était bien connue des biologistes, mais était mal identifiée jusqu’à présent sous Sebertia gatopensis, un synonyme de P. blanchonii qui existe dans le nord-ouest de la Grande-Terre. En Nouvelle-Calédonie, Pycnandra est le seul genre de Sapotaceae à fleur sans staminodes, et Pycnandra sous-genre Sebertia est caractérisé par des petites fleurs blanches et des fruits sans style persistant. Les fruits sont caractéristiques avec un épiderme écailleux et translucide, qui se détache chez P. acuminata, alors qu’il est brun et persistant chez P. canaliculata. En utilisant les données de terrain et en appliquant les critères de l’UICN, nous proposons le statut préliminaire de Préoccupation mineure (LC) pour P. acuminata et de Vulnérable (VU) pour P. canaliculata.

Mots-clés :

Sapotaceae, Pycnandra, Sebertia, Nouvelle-Calédonie, statuts de conservation, espèce nouvelle

Télécharger l'article complet au format PDF