Accueil

Palynologie de deux variétés d'une espèce utile du Liban : le néfl ier du Japon (Eriobotrya japonica)

Mohamad Ali CHAKASS, Anne-Marie VERHILLE, Nicole d’ AMICO & Françoise BOUSSIOUD-CORBIÈRES

fr Adansonia 30 (1) - Pages 171-175

Publié le 27 juin 2008

Au Liban, Eriobotrya japonica (Thunb.) Lindl. (Rosaseae) est une espèce naturalisée. L’arbre est cultivé, principalement, pour les propriétés nutritionnelles et médicinales de ses fruits dont deux « variétés » sont communément distinguées en fonction de la forme du fruit, arrondie ou piriforme. Les recherches d’hybrides de ces deux taxons ont été infructueuses. La comparaison des caractères polliniques des deux populations pouvant contribuer à établir l’origine d’une incompatibilité reproductrice, la morphologie pollinique a été étudiée pour quatre échantillons prélevés sur les deux groupes, d’une part, en microscopie photonique, par une étude biométrique comparative des différents caractères polliniques, d’autre part en microscopie électronique à balayage. Les variations observées ne sont pas significatives. La détermination des caractères polliniques ne permet pas de différencier deux taxons. Des investigations du patrimoine héréditaire femelle pourraient, peut-être, permettre une sélection de deux populations différentes au sein de cette ressource agro-alimentaire appréciée dans tout le bassin méditerranéen.

Mots-clés :

Rosaceae, Eriobotrya japonica, ressources agro-alimentaires, Liban, MEB, morphologie pollinique

Télécharger l'article complet au format PDF