Accueil

Tinadendron, nouveau genre de Rubiaceae, Guettardeae de Mélanésie orientale

Frédéric ACHILLE

fr Adansonia 28 (1) - Pages 167-180

Publié le 30 juin 2006

Le genre Tinadendron Achille (Rubiaceae, Guettardeae) est décrit pour accueillir deux espèces de Nouvelle-Calédonie et du Vanuatu précédemment attribuées au genre Guettarda L. Le nouveau genre se distingue parmi les autres taxons dioïques paléotropicaux par son inflorescence à mode de ramification strictement dichasial. Il présente de plus les caractères suivants : inflorescences mâles et femelles à fleurs nombreuses, corolle à préfloraison imbriquée, mésocarpe peu charnu, non fibreux et endocarpe osseux pluriloculaire. Tinadendron noumeanum (Baill.) Achille ne subsiste plus qu’en une population, dans les restes de forêt sclérophylle de la Baie de Tina à Nouméa, très menacée par l’urbanisation et les incendies ; son placement dans la catégorie CR selon les critères de l’UICN est proposé. Tinadendron kajewskii (Guillaumin) Achille est assez fréquent dans la forêt humide à Maré (îles Loyauté) ; sa distribution s’étend au Sud du Vanuatu, où il était jusqu’à présent confondu avec une espèce apparentée à Antirhea subg. Mesocarpa. Une clé des genres paléotropicaux de Guettardeae, une clé spécifique du genre Tinadendron ainsi qu’un traitement taxonomique et des descriptions complètes des espèces sont présentés.

Mots-clés :

Rubiaceae, Guettardeae, Tinadendron, Guettarda, Nouvelle-Calédonie, Vanuatu, Nouméa, conservation, nouveau genre

Télécharger l'article complet au format PDF