Accueil

Evidence of bird pollination in Iridaceae of southern Africa

Peter GOLDBLATT, John C. MANNING & Peter BERNHARDT

en Adansonia 21 (1) - Pages 25-40

Publié le 30 juin 1999

Mise en évidence de la pollinisation par les oiseaux chez les Iridaceae d'Afrique australe.

L'aspect caractéristique de 64 espèces d'Iridiaceae de morphologie florale similaire, ainsi que l'observation d'un grand nombre d'oiseaux, suggèrent qu'en Afrique australe, la pollinisation s'effectue grâce à cinq espèces de souimangas (Nectarinia: Nectarinidae) dans huit genres d'Iridaceae subfam. Ixioideae (Babiana, Chasmanthe, Crocosmia, Gladiolus, Tritoniopsis, Watsonia ) et subfam. Nivenioideae Klattia et Witsenia. Chez les Ixioideae les fleurs de couleur rouge à orange, le périanthe à tube floral généralement très long (30-60 mm) et les étamines unilatérales exsertes caractérisent les fleurs susceptibles d'attirer les oiseaux. Chez les Nivenioideae les fleurs vertes ou jaunes sont tubulaires (Witsenia), à étamines incluses, ou l'inflorescence en capitule est composée de petites fleurs actinomorphes enveloppées dans de grandes bractées foliaires formant une poche nectarifère. Toutes les espèces pollinisées par les oiseaux sécrètent d'assez grandes quantités de nectar dont le volume, la concentration de sucres dissous et le rapport sucrose/hexose varient entre et à l'intérieur des genres. La pollinisation par les oiseaux dans d'autres membres de la famille est suggérée pour plusieurs espèces de Gladiolus d'Afrique tropicale et d'Arabie, ainsi que pour quatre espèces de Tigridia (Iridoideae) du Mexique et d'Amérique centrale. Du nectar riche ou dominant en sucrose caractérise les fleurs des Ixioideae mais quelques espèces de cette sous-famille, pollinisées par les oiseaux, produisent un nectar à hexose dominant, le seul type connu chez les Nivenioideae. La pollinisation par les oiseaux semble prédominer chez les Ixioideae car c'est la plus importante des sous-familles, et ses membres possèdent des fleurs tubulaires et bilabiées (caractères ancestraux) qui les préadaptent à la pollinisation par des passereaux spécialisés.
Mots-clés :
pollinisation, souimangas, Iridaceae, radiation adaptative