Accueil

Systematic wood anatomy of Myodocarpus, Delarbrea, and Pseudosciadium (Araliaceae)

Alexei A. OSKOLSKI, Porter P. LOWRY II & Hans Georg RICHTER

en Adansonia 19 (1) - Pages 61-75

Publié le 10 juin 1997

Systematic wood anatomy of Myodocarpus, Delarbrea, and Pseudosciadium (Araliaceae)

Les caractères anatomiques du bois ont été examinés pour cinq espèces de Myodocarpus , quatre espèces de Delarbrea, et l'unique espèce de Pseudosciadium (Araliaceae) aux microscopes photonique et électronique balayage. Les résultats obtenus confirment que ces genres sont proches, constituent un groupe monophylétique et forment une lignée ancienne qui a survécu et s'est diversifiée en Nouvelle-Calédonie, où 15 des 17 espèces de ces genres sont endémiques. La structure du bois de Delarbrea et Pseudosciadium est semblable ; celle de Myodocarpus est bien plus primitive (sensu Bailey). Ces trois genres ont une structure anatomique du bois nettement différente de celle des autres Araliaceae en raison de la présence dun parenchyme axial apotrachéal (diffus diffus-agrégé). L'ensemble des caractères observés n'est pas compatible avec l'idée que Myodocarpus occupe une position intermédiaire entre les Araliaceae et les Apiaceae. Chez les Myodocarpus deux groupes d'espèces peuvent être distingués par l'anatomie du bois : celles feuilles simples et celles feuilles composées. Delarbrea paradoxa subsp. paradoxa, large répartition, est le seul taxon étudié à posséder de nombreuses trachéides vasicentriques, caractère souvent considéré comme une adaptation au stress hydrique.
Mots-clés :
Myodocarpus, Delarbrea, Pseudosciadium, Araliaceae, anatomie du bois, trachéides vasicentriques, phylogénie, Nouvelle-Calédonie