Accueil

Living and working with giants

a multispecies ethnography of the Khamti and elephants in Northeast India

en Tome 2
Nicolas LAINÉ

Publié le 26 novembre 2020

S’appuyant sur une recherche de terrain approfondie dans le nord-est de l'Inde, au sein de la population Khamti, cet ouvrage propose une ethnographie multi-espèces des relations de travail hommes-éléphants qui s’y déploient encore. L’auteur analyse non seulement l’action humaine mais également l'implication animale dans la mise en place et le maintien de ces relations de travail. Grâce aux descriptions riches et vivantes de Nicolas Lainé, le lecteur est en mesure de suivre et de comprendre l’ensemble du processus, de la capture d'un jeune éléphant de forêt à sa transformation en éléphant de village, comme une dynamique d'engagements réciproques. Les capacités cognitives et corporelles à la fois des humains et des éléphants sont prises en considération, ainsi que leurs influences mutuelles et les représentations qui découlent des contextes de communication et de collaboration manifestes entre les espèces. Cette approche multidisciplinaire permet alors de penser l'unité de travail homme-animal en termes d'interaction collaborative, voire d'engagement intersubjectif —ouvrant la voie à des réflexions sur les modalités mutuellement bénéfiques de l'existence des humains et des animaux dans un environnement partagé.

Living and Working with Giants est une intervention critique pour penser l’Anthropocène —et j’utilise le terme Plantationocène pour marquer l'importance du travail de Lainé— car il montre comment les différentes formes de sylviculture, la capture et l’apprivoisement de la faune étaient tributaires du travail des hommes et des éléphants. [...] En suivant les modes de capture d’éléphants qui ont survécu dans la communauté Khamti de l’Arunachal Pradesh et dans l’Assam adjacent au nord-est de l’Inde, le travail de Lainé est une ethnographie multi-espèces dans son meilleur sens. Il nous incite à repenser les formes de discipline et les subjectivités que les régimes coloniaux et postcoloniaux ont produites” (Maan Barua, Université de Cambridge).

Nicolas Lainé est titulaire d'un doctorat en ethnologie de l’Université Paris Ouest (2014). Il est actuellement chercheur postdoctoral à l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD) au sein de l’UMR Paloc (Patrimoines locaux, environnement et globalisation) au Muséum national d’histoire naturelle, à Paris, et postdoctorant associé à l'Irasec (Institut de Recherche de l'Asie du Sud-Est Contemporaine) à Bangkok. Il est membre du réseau thématique international multidisciplinaire « Biodiversité, santé et sociétés en Asie du Sud-Est », soutenu par le CNRS-InEE (Institut national de l'écologie et de l'environnement, France), et est membre expert du groupe de spécialistes de l'éléphant d'Asie de la CSE (Commission de survie des espèces) de l'UICN (Union internationale pour la conservation de la nature). Ses recherches portent sur les relations homme-animal en Asie, les liens entre diversité bioculturelle et santé, et la décolonisation des sciences.

Préface de Maan Barua

Citation du tome :

Lainé Nicolas 2020 — Living and working with giants: a multispecies ethnography of the Khamti and elephants in Northeast India. Paris : Muséum national d’Histoire naturelle, 272 p. (Natures en Sociétés ; 2).

* Pour voir les promotions appliquées à ce produit, ajoutez-le à votre panier (voir "Mon panier")
Living and working with giants
Nombre de pages : 272
ISBN : 9782856539286
Informations techniques :

Version proposée :
fichiers ePub et PDF
Langue : Anglais
41 figures

ISBN : 9782856539293
ISBN : 9782856539309
Feuilleter l'ouvrage