Accueil

Festins d'âmes et robes d'esprits

Les objets chamaniques sibériens du Musée de l'Homme

fr Tome 181
Marie-Lise BEFFA & Laurence DELABY

Publié le 23 juillet 1999

Pour les peuples de Sibérie, les esprits sont des nuisances familières. Leur approche n’est pas réservée au seul chamane. Tout un chacun peut les apercevoir en forêt, à l’ombre d’un arbre, dans un reflet de la rivière, ou bien tapis dans un recoin de la hutte, ou encore troublant ses rêves. Et ces esprits, que le chasseur imagine autant affamés que lui, sont eux aussi en chasse, mais d’âmes humaines à dévorer. Tambours, battoirs, sonnailles, amulettes, tous les objets décrits dans cet ouvrage sont un moyen pour l’homme de se protéger de cette inquiétante myriade d’esprits qui rôdent et tourbillonnent autour de lui, le menaçant de maladies et de mort. Pour restituer la magie de ces collections, les auteurs ont choisi de privilégier la parole indigène : chants, poèmes, mythes, récits. Ces objets chamaniques se chargent ainsi d’une force et d’une poésie qui, loin de trahir leur signification, aident à la mettre en lumière à nos yeux d’Occidentaux. Quoi de plus évocateur et de plus explicite en effet que ce chant d’un chamane tchouktche soignant son malade au son du tambour : « Entends-tu ce bourdonnement ? C’est ton âme qui passe. Entends-tu ce battement ? C’est ton âme qui court sur le tambour avec ses petits pieds ». Les collections chamaniques sibériennes du Musée de l’Homme sont représentées ici pour la première fois dans leur intégralité. À chacun des cent soixante-dix-sept objets qu’elles comprennent sont associées une fiche muséographique très détaillée et une photographie. Une carte ethnographique, des tableaux linguistiques, des notices sur chaque ethnie sibérienne mentionnée ainsi que sur les principaux collecteurs accompagnent cet ouvrage d’un intérêt scientifique majeur. 

Marie-Lise Beffa est maître de conférences en linguistique et rédacteur en chef de la revue Études mongoles et sibériennes (CNRS et Université Paris X). Elle a effectué de nombreuses missions en Sibérie méridionale, en Chine du Nord et en Mongolie. Laurence Delaby, ingénieur de recherches au CNRS, a été conservateur des collections sibériennes du Musée de l’Homme pendant trente ans. Elle a écrit de nombreux ouvrages sur le chamanisme sibérien, dont les plus connus sont Chamanes toungauses et Bataclan chamanique raisonné.


Citation du tome :
BEFFA M.-L. & DELABY L. 1999. — Festins d'âmes et robes d'esprits :
Les objets chamaniques sibériens du Musée de l'Homme
.
Muséum national d'Histoire naturelle, Paris, 241 p. (Mémoires du Muséum national d'Histoire naturelle ; 181).
Festins d'âmes et robes d'esprits Prix :
53,00 €