Home

Hippocrateaceae, Labiatae, Vitaceae


fr Volume 25
Mark P. SIMMONS, David J. MABBERLEY & Rogier P.J DE KOK

Published on 31 December 2004

Hippocrateaceae. La famille des Hippocrateaceae est pantropicale et subtropicale ; elle comprend 300 espèces environ, représentées surtout par des lianes ligneuses mais aussi quelques arbustes et arbres. Les notables différences observées sur les fruits et les graines ont été utilisées pour diviser la famille en deux grands groupes : Salacia s.l. (incluant toutes les espèces à fruits indéhiscents et pulpe mucilagineuse) et Hippocratea s.l. (incluant toutes les espèces à fruits déhiscents, fortement trilobés et graines à aile basale). Les Hippocrateaceae sont très proches des Celastraceae et plusieurs auteurs pensent que ces deux familles devraient être réunies (Ding Hou, l.c., 1962, 1964). Dans ce cas, le nom de Celastraceae devrait être conservé (BULLOCK, l.c., 1958). L'histoire taxonomique des Hippocrateaceae a été bien exposée par Miers (l.c., 1872) et A.C. Smith (l.c., 1940). Les caractères utilisés pour distinguer les Hippocrateaceae des Celastraceae sont : étamines, 3 (rarement 2 ou 5) au lieu de 4 ou 5 (rarement 10), filets insérés à l'intérieur du disque (disque rarement absent) au lieu d'une insertion sur ou sous le bord du disque, filets connés à la base et récurvés par opposition à libres et souvent incurvés, graines exalbuminées au lieu de pourvues d'un albumen (Bentham & Hooker, l.c., 1862 ; Cronquist, l.c., 1981). Une excellente description des caractères morphologiques a été donnée par N. Hallé (l.c., 1962). En Nouvelle-Calédonie, la famille est représentée par un seul genre endémique, Dicarpellum, qui comprend quatre espèces.

Labiatae. Suivant la conception actuelle, les Labiatae englobent plusieurs genres autrefois rangés dans la famille des Verbenaceae ; cette dernière ne comporte plus que quelques herbacées et se distingue par la structure unicellulaire plutôt que multicellulaire des poils ainsi que par la position des ovules à la marge des cloisons. Les Labiatae comprennent sept sous-familles, constituées, en ce qui concerne les « fondamentales », d'arbres et d'arbustes des tropiques. La septième, les Nepetoideae, comprend trois tribus des «anciennes» Labiatae, la majorité étant des herbes des régions tempérées. A l'exception de Plectranthus (Nepetoideae), toutes les plantes indigènes de Nouvelle-Calédonie appartiennent aux sous-familles des Viticoideae et des Ajugoideae. Au sein des genres de Nouvelle-Calédonie, la tendance va des arbustes pachycaules aux lianes (axera) ou aux arbrisseaux (Gmelina) ; quelques espèces d'axera comprennent à la fois des arbres, des arbustes et des lianes et dans Premna serratifolia, espèce particulièrement polymorphe, il existe des formes dressées et d'autres grimpantes. Les oiseaux visitent les grandes fleurs de plusieurs espèces. La famille largement répandue sur les côtes indo-pacifiques est représentée par Clerodendrum inerme, Premna serratifolia et Vitex trijolia. Les fortes affinités avec le sud du Vanuatu sont mises en évidence par Vitex collina (et celles qui existent avec l'Australie et la Nouvelle-Zélande par V. lignum-vitoe et V. lucen, ces trois espèces constituant l'ancien genre Neorapinia) et par le genre axera, bien que, chez ce dernier, toutes les espèces soient endémiques (comme toutes celles de Gmelina).

Vitaceae. Cette famille comprend 14 genres et environ 850 espèces tropicales, subtropicales et quelques-unes des régions tempérées. Les espèces indigènes en Nouvelle-Calédonie ont une vaste répartition indo-pacifique. Les ornementales sont nombreuses mais les plantes les plus importantes sont les vignes, le vin étant un élément inhérent à la culture occidentale. La limite des genres est sujette à controverse (voir Mabb, l.c., 1995). Il est possible que deux genres distingués ci-dessous soient réunis ; les espèces traitées dans Cissus et Vittis seraient alors à mettre en synonymie.


Volume's quote :
SIMMONS M. P., MABBERLEY D. J. & DE KOK R. P. 2004. — Hippocrateaceae, Labiatae, Vitaceae. Muséum national d'Histoire naturelle, Paris, 166 p. (Flore de la Nouvelle-Calédonie ; 25).
Hippocrateaceae, Labiatae, Vitaceae Price :
40,00 €
Your order will be shipped within 7-10 working days